Dispositif pour concevoir de la vapeur, la cigarette électronique a pour objectif d’assurer un sevrage tabagique. Appelés vaporisateurs, « mods », e-cigs, ces dispositifs fonctionnent sur le principe du chauffage d’un e-liquide pour produire un aérosol à respirer. Les produits inhalés contiennent du propylène, de la glycérine végétale, des arômes et une quantité variable de nicotine. En vapotant, il est possible d’inhaler la même quantité de nicotine qu’avec une cigarette traditionnelle.

Le vapotage permet un arrêt progressif du tabac sans ressentir l’effet de manque. Il donne l’opportunité de reproduire les gestes du fumeur. Par rapport au tabac, la e-cigarette présente des avantages pour la santé aussi bien pour soi-même que pour son entourage. C’est une solution de remplacement des pastilles ou gommes contenant de la nicotine. Des études ont montré, à maintes reprises, les effets bénéfiques de la cigarette électronique sur la désaccoutumance au tabac. 

 

La e-cigarette moins nocive que le tabac

La e-cigarette est moins nocive que le tabac. Son impact sur la santé est son premier avantage. Certes l’objectif est d’arrêter définitivement l’addiction à la nicotine, mais en adoptant la vapoteuse, il est beaucoup plus facile de réussir son sevrage. Selon votre rythme, vous vous débarrassez progressivement de la dépendance à la nicotine en vapotant qu’en fumant. Pour les anciens fumeurs, passer du tabac à la e-cigarette permet de réduire les maux de gorge et les quintes de toux, sans parler de l’amélioration des performances respiratoires. Cet impact positif facilitera la reprise des activités sportives. Si le tabac altère des sensations de goût et d’odorat, la cigarette électronique permet de retrouver en partie ces perceptions perdues.

 

La e-cigarette : moins polluante pour l’environnement que le tabac

Aussi bien pour soi-même que pour son entourage, il est mieux d’arrêter de fumer du tabac. Le tabagisme passif est un problème de société. La fumée de cigarette est connue pour sa production de substances nocives pour la santé, dont la plupart sont cancérigènes. Les personnes qui ne fument pas, mais exposées aux fumées de tabac risquent comme le fumeur d’attraper les mêmes maladies respiratoires. Contrairement à la cigarette, la e-cig produit de la vapeur (donc absence de combustion). Cependant, elle n’est pas inoffensive pour la santé, mais elle est moins dangereuse que la fumée du tabac. Par rapport à la cigarette classique, elle engendre une quantité infime de substances nocives.

 

Du point de vue écologique, la e-cigarette respecte mieux l’environnement que la cigarette traditionnelle. Les impacts négatifs des mégots sur l’environnement sont connus. Un mégot peut polluer jusqu’à 500 litres d’eau. La e-cigarette n’en produit pas. Les chiffres parlent d’eux même. Avec 4 300 milliards de mégots jetés partout dans la nature dans le monde, et avec le temps qu’ils mettent pour se décomposer, environ 15 ans, les mégots sont des dangers pour l’environnement. Selon des études menées, une cigarette traditionnelle pollue autant que 10 moteurs diesel qui tournent au ralenti pendant 30 minutes. La e-cigarette a été conçue pour limiter la production des substances polluantes. 

 

Adopter la e-cigarette est plus économique. 

Une autre raison de se mettre à la vape est son côté économique. Elle est largement moins chère que le paquet de cigarettes. En effet, la cigarette électronique a son avantage compte tenu de l’augmentation du prix du paquet de cigarettes. Pour établir un rapport exact entre le nombre de cigarettes et la quantité de e-liquide, il faut prendre en considération le besoin en nicotine, la résistance ainsi que le matériel lui-même.

Si le dispositif est puissant, la quantité de e-liquide vaporisé est importante. Même si vous utilisez un matériel haut de gamme et que vous consommez plus de e-liquide, adopter la cigarette électronique coûte moins cher que fumer du tabac. Vaper en « subohm » entraîne aussi une surconsommation de e-liquide. Plus la résistance est élevée, plus la consommation augmente. 

À titre d’exemple, un clearomiseur ou un atomiseur consomme aux environs de 10 ml par jour (dans les 3 à 5 euros). Plusieurs fabricants proposent notamment des e-liquides à tarifs abordables avec un large choix d’arômes. 

Avec la possibilité de concevoir soi-même son e-liquide (DIY), l’adoption de la e-cigarette permet encore de réduire les dépenses liées au vapotage. 

Conclusion

Se mettre au vapotage offre donc pléthore d’avantages que ce soit en termes de santé ou d’économie. Se tourner vers la e-cig vous permettra ainsi d’éviter un empoisonnement au goudron et aux substances chimiques présentes dans le tabac.